Binationaux Maghrébins

Tous Français ! Binationaux Maghrébins, égaux avec les Binationaux Européens !

LETTRE OUVERTE À :

Monsieur Emanuel MACRON

Président de la République Française

COVID 19, mais tous égaux ! Tous enfants de la République !

Monsieur le Président de la République,

La France, comme le reste du monde, fait face avec détermination et courage à une catastrophe sanitaire sans précédent et dont les conséquences économiques et sociales sont un véritable test de notre capacité à les prendre en charge avec efficacité et solidarité.

Depuis le déclenchement de la pandémie, nous subissons avec grâce, le confinement total, l’isolement forcé, l’immobilisation, la distanciation sociale, l’arrêt des cours pour nos enfants, et tant d’autres mesures de sauvegarde, alors que d’autres pays et non des moindres ont choisi une autre voie, moins contraignante.

Nous gardions l’espoir que le déconfinement serait l’occasion de recommencer à vivre,  et de panser nos plaies pour repartir de nouveau, même différemment.  Or, ce ne semble pas être le cas.

Cette situation vient malheureusement consacrer une inégalité grave entre les citoyens, puisqu’elle pénalise davantage nos compatriotes expatriés et les français d’origine maghrébine, qui seront empêchés de se déplacer pendant leurs vacances, souvent, la seule occasion pour eux de voir leur famille en cours d’année.

Monsieur le Président, nous souhaitons ici vous sensibiliser et vous alerter sur le sort de nos compatriotes expatriés. Certains n’ont pas pu rentrer, souvent pour des raisons professionnelles, et ont perdu un proche sans pouvoir le voir une dernière fois.  Aussi, le sort des enfants de couples séparés ou divorcés qui sont privés d’un équilibre déjà précaire, en étant éloigné de l’affection et de la présence de l’un des deux parents.

Ces expatriés sont nos compatriotes français résidents au Maghreb, mais aussi les travailleurs immigrés sur notre sol, (expatriés également du Maghreb), parmi lesquels de nombreux soignants, qui vivent la même souffrance d’être isolés de leurs familles avec l’interdiction de se rendre chez eux.

Nos concitoyens d’origine maghrébine ne peuvent accepter que, dans le cadre du déconfinement, ils ne puissent pas se rendre auprès de leurs proches ou visiter leurs morts, alors même que nos concitoyens issus d’origine européenne pourront le faire librement à compter du 2 Juin 2020 !

Comment accepter, Monsieur le Président, une mesure non seulement discriminatoire et liberticide, mais aussi contraire à l’esprit des accords de partenariats privilégiés et à une histoire commune, liant la France au Maghreb.

Ce Maghreb a fait preuve d’exemplarité dans la gestion de cette pandémie et les chiffres le démontrent avec un nombre de contaminés et de décès, largement inférieur à ce que nous avons malheureusement connu en France et en Europe.

Monsieur le Président, vous qui êtes garant du respect de nos institutions, de l’égalité entre tous, de l’équité et de la suprématie de la loi, nous vous prions de considérer la situation de tous nos concitoyens et résidents étrangers en France, en octroyant la possibilité aux binationaux et aux ressortissants des pays du Maghreb de rentrer visiter leurs familles et leurs défunts dans le cadre du déconfinement au même titre que ceux ressortissants de l’espace Schengen, tout en respectant, bien évidemment, les mêmes règles nécessaires au retour.

À l’heure où nous combattons dans notre société, les divisions en tous genres et le communautarisme, accordez, Monsieur le Président, à tous les français les mêmes droits sans considération de leurs origines et ce, conformément aux valeurs de la République.

La force de notre nation s’est construite dans cette formidable mosaïque hexagonale, si particulière et si riche, qui constitue notre identité française. Veillons à préserver notre spécificité de terre d’accueil, de tolérance et de respect des cultures.

Respectueusement,

Haythem Alexandre Frioui

Fondateur de « Maghrébins du Monde »

h.frioui@maghrebinsdumonde.com

www.maghrebinsdumonde.com

Show More
Back to top button