AlgerieEconomie- Algerie

APN: la Commission des transports auditionne le directeur général de l’ADA

ALGER - La Commission des transports, des transmissions et des télécommunications de l'Assemblée populaire nationale (APN), a tenu, mardi une réunion présidée par M. Kamel Aouissat, président de la commission, consacrée à l'audition du directeur général de l'Algérienne des autoroutes (ADA), Mohamed El Khaldi, qui a présenté un exposé sur la situation des autoroutes, indique un communiqué de l'APN.

Lors de cette rencontre, M. Aouissat a affirmé que l’objectif de cette réunion était de « s’enquérir de la situation des autoroutes et des projets qui lui sont liés », saluant, à cette occasion, la coopération et les efforts conjugués au service des citoyens en vue de l’édification de l’Algérie nouvelle, sous la direction du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, qui a donné des instructions pour réaliser un réseau routier conforme aux normes internationales, selon la même source.

De son côté, M. Khaldi a rappelé les missions de son organisme avant d’évoquer les projets de l’ADA dans le cadre du Plan directeur des routes et autoroutes pour la période (2005-2025), élaboré par le ministère des Travaux publics en 2005, en vue de contribuer au développement socio-économique du pays.

Ce plan inclut la construction de l’autoroute Est-Ouest en tant que projet structurant et stratégique et de trois (03) rocades au sud de la ville d’Alger.

Le plan prévoit également la réalisation de 27 autoroutes reliant les chefs-lieux des wilayas à leurs ports sur une distance totale de 3249 km.

Il comporte aussi le dédoublement de la route nationale (RN) n 01 pour l’ériger en « autoroute Nord-Sud », outre l’entretien des autoroutes assuré par 22 centres répartis le long de l’autoroute, selon la même source.

De leur côté, les membres de la Commission qui ont salué la teneur de l’exposé, ont posé plusieurs questions concernant les mesures prises pour la réhabilitation des tronçons dégradés de l’autoroute conformément aux normes internationales et les délais de leur réception, l’état d’avancement de l’étude de projet de l’autoroute dans sa partie reliant  « El Affroun à Oued Djer » ainsi que la date du lancement de sa réalisation, outre la valeur de l’enveloppe financière annuelle allouée à l’entretien de l’ensemble des autoroutes en Algérie et la respect des délais de livraison des projets en cours de réalisation.

Les questions des membres de la commission ont porté essentiellement sur les clauses que contiendraient les cahiers de charges applicables en cas d’annulation des marchés pour préserver les enveloppes financières des projets, ainsi que sur le retard accusé dans la réalisation des travaux de l’autoroute Djen-Djen-el Eulma et le tunnel de Constantine, préconisant d’éviter la réévaluation des projets et la reconsidération de l’avenir des centres de péage, selon la même source.

La question du président de la commission s’est articulée autour des plans pratiques de suivi des projets en vue de leur réception dans les délais impartis, soulignant le rôle de l’Algérienne des autoroutes (ADA) dans la communication avec le citoyen afin de faciliter ses déplacements et de l’associer à la bonne gestion des routes, à travers la rapidité de diffusion des informations liées à l’état des routes via les médias et les réseaux sociaux, précise la même source.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page