AlgerieEconomie- Algerie

Accord Sonatrach-ExxonMobil: promotion du partenariat entre les compagnies internationales et l’Afrique

ALGER – La Chambre africaine de l’énergie a salué le protocole d’accord, conclu jeudi dernier, entre Sonatrach et la compagnie américaine ExxonMobil portant sur le développement en partenariat des ressources en hydrocarbures des bassin d’Ahnet et du Gourara, soulignant l’importance d’un tel partenariat dans la promotion de la collaboration entre les compagnies pétrolières internationales et les pays africains.

Signé à Alger en présence du Pdg du groupe, Rachid Hachichi, et des cadres du groupe et d’une délégation de la compagnie américaine ExxonMobil, cet accord « représente une étape importante dans le secteur énergétique algérien, mettant en évidence des progrès substantiels et de nouvelles opportunités d’investissement. Les deux parties donneront la priorité aux avancées technologiques et à l’adoption des meilleures pratiques en matière de développement durable et de protection de l’environnement », indique cette association basée à Johannesburg (Afrique du Sud).

Ces partenariats « sont essentiels pour libérer le vaste potentiel énergétique de l’Afrique » affirme encore la Chambre, notant que l’accord qualifié d' »historique » entre les deux compagnies permettra « d’améliorer l’efficacité de l’exploration, d’optimiser les processus de production, de garantir des pratiques d’utilisation durable des ressources et de tirer parti de la vaste expérience de la société et de ses antécédents en matière de gestion de projets énergétiques complexes dans toute l’Afrique ».

« Le partenariat entre l’Algérie et ExxonMobil marque un tournant dans le paysage énergétique du pays. Cela souligne le potentiel de collaboration entre les nations africaines et les sociétés pétrolières internationales pour débloquer les ressources énergétiques et, en fin de compte, favoriser le développement durable et éliminer la pauvreté énergétique sur le continent », a déclaré NJ Ayuk, président exécutif de la Chambre, cité dans un communiqué.

« En forgeant de tels partenariats, l’Algérie s’assure non seulement l’accès à des technologies et à une expertise de pointe, mais se positionne également en tant qu’exportateur régional de gaz vers les pays européens », a-t-il ajouté.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page