Maghrébins d'AfriqueMaghrébins du Monde

Près de 600 bars et boîtes de nuit fermés à Abidjan

Les districts de police d’Abobo, Port-Bouët, Yopougon, Adjamé, Cocody et Marcory ont fermé 577 bars et boîtes de nuit, visité et sensibilisé 2.515 maquis, dans la période du 1er mai à ce jour, a fait savoir lundi le commissaire général de la police nationale, Bleu Charlemagne, au cours du point presse quotidien du gouvernement relatif au Covid-19.

« Quatre propriétaires récidivistes interpellés. Des appareils de sonorisation saisis et 433 bouteilles de boisson alcoolisés ou non saisies », a ajouté M. Bleu.

Pour ce qui est des bars et boîtes de nuit qui ouvriraient clandestinement dans certains hôtels ou seraient transformés en maquis pour échapper à la mesure de fermeture, le commissaire général de la police a rassuré que les Forces de défense et de sécurité (FDS) opèrent quotidiennement, saisissent au besoin les matériels, ferment les sites et interpellent les contrevenants aux fins de droit. « Nous y veillons donc et sommes à l’écoute de tout citoyen épris de collaboration », a-t-il dit.

En référence à la mesure de fermeture reconduite des frontières, le point des opérations des commissariats de Noé, Sitarail et Minignan a donné, du 22 mars à 12 juin, 116 personnes refoulées, 41 véhicules refoulés, huit engins saisis et 15 personnes interpellées.

 

 

 

 

 

 

 

 

Par   :  AIP 

Source : Sputnik 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer