Maghrébins d'Europe

Le nord de l’Espagne prêt pour l’arrivée des MRE

La Direction de la circulation du gouvernement basque (nord de l’Espagne) prévoit que ce week-end et le 1ᵉʳ août seront «  les plus compliqués  » de l’opération spéciale d’été, en raison du flux important de véhicules qui transiteraient par le pays à destination du Maroc en cas d’ouverture de ses frontières terrestres. Depuis le début de cette opération, on compte déjà cinq morts dans des accidents sur les routes basques, soit deux de plus que l’été dernier.

La directrice de la Circulation, Sonia Díaz de Corcuera, a expliqué qu’au cours de cette période d’été particulière, marquée par la pandémie du Covid-19, on enregistre «  une augmentation du trafic interne sur les routes basques et vers les communautés voisines  ». Dans l’hypothèse où le Maroc rouvrirait ses frontières terrestres et que des véhicules à destination d’Afrique du Nord commenceraient à transiter par le Pays basque, la Direction «  prendrait les mesures appropriées pour fluidifier la circulation aux points stratégiques  ».

Comme chaque été, le réseau routier basque est très sollicité pour le trafic international des véhicules du nord de l’Europe vers le sud du Portugal. Dans cette optique, la Direction de la Circulation a réalisé 5 000 brochures en anglais, français, arabe, basque et espagnol pour rappeler les mesures sanitaires contre le Covid-19, notamment la distanciation sociale, le port de masque et le lavage des mains.

Ces brochures sont diffusées dans les zones de service de l’AP-8 et de l’AP-1, où une série de panneaux avec le même message ont été également disposés afin d’éviter une propagation du coronavirus.

 

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer