Maghrébins du monde

Le long-métrage marocain « Sofia » remporte le prix du meilleur film narratif à Florence

40 films provenant de pays arabes, africains et européens étaient en lice pour ce prix.

And the winner is… Le long-métrage marocain “Sofia” de la réalisatrice Meryem Ben M’Barek a remporté le prix du meilleur film narratif de la 41ème édition du Festival international du cinéma de la femme. Un événement cinématographique organisé du 20 au 24 novembre à Florence, dans le nord de l’Italie.

“Sofia” a été vivement salué par la directrice du festival, Paola Paoli, rapporte l’agence MAP, précisant que celle-ci a souligné en particulier la qualité technique du film et la pertinence du sujet “abordé avec courage et intelligence”.

Pour Paoli, les valeurs transmises par la réalisatrice s’inscrivent dans la trame narrative du film, à travers le dialogue, le scénario, l’intrigue et les différentes séquences conçues et mises en scène “avec finesse”. Ce qui, aux yeux de la directrice du festival, relate les avancées réalisées par le royaume en matière de promotion de la situation et des droits des femmes, ainsi que la dynamique du cinéma marocain notamment dans le traitement des questions relatives aux femmes.

Le film ” Sofia”, qui avait reçu le prix du scénario à Cannes 2018 dans la section “Un certain regard”, outre plusieurs récompenses dans différents festivals internationaux, raconte l’histoire d’une jeune femme de 20 ans qui voit sa vie basculer. Et pour cause, suite à un déni de grossesse, elle se retrouve dans l’illégalité en accouchant d’un bébé hors mariage. Sofia, jouée par Maha Alemi, que le public a découverte dans “Much Loved” de Nabil Ayouch, trouvera un soutien auprès de sa cousine Lena, interprétée par Sara Perles, actrice découverte dans le film “Burn Out” de Nour-Eddine Lakhmari. La recherche du père de cet enfant commence alors, afin d’éviter que l’hôpital où Sofia a accouché n’alerte les autorités. Elles ne disposent que de 24 heures.

Dans cette compétition internationale, 40 films de réalisateurs issus de pays arabes, africains et européens, étaient en lice pour décrocher le prix en récompense à “des histoires de mères”, la thématique retenu par cette édition.

Source : H.P.M

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer