Maghrébins au Moyen-orientMaghrébins du Monde

Emirats Arabes Unis : les restaurants marocains contraints de s’adapter

Suite à la décision des autorités émiraties de fermer tous les restaurants du pays, les restaurants marocains sur place, sont à pied d’œuvre pour offrir un service de livraison irréprochable à domicile, tout au long du mois de Ramadan.

Contrairement aux dernières années, le Ramadan 2020 intervient dans un contexte marqué par la mise en place de mesures restrictives contre la propagation du covid-19. La livraison à domicile reste donc l’alternative crédible pour les opérateurs marocains en vue d’accompagner leurs clients émiratis au cours de cette période. Hicham Hensali est le directeur du restaurant « Al Boughaz Al Maghribi », sis à Dubaï. Il compte proposer « la livraison de plusieurs formules pour la rupture du jeûne, à des prix abordables ». C’est sa façon à lui d’être solidaire « en raison des circonstances exceptionnelles liées au coronavirus », rapporte la MAP.

Inauguré en 2015, Al Boughaz a l’habitude d’organiser, avec le concours d’un groupe de Marocains des Émirats arabes Unis, l’initiative « Ftour Bladi » (Iftar de mon pays). L’initiative permet d’offrir « des repas à titre gracieux aux concitoyens en situation difficile ». Et ce n’est pas tout. Le restaurant vient également « en aide aux Marocains ayant perdu leur emploi suite à la crise économique consécutive au coronavirus ». Une initiative qui a été bénéfique pour les touristes marocains bloqués aux Émirats arabes Unis suite à la suspension des vols, soit un total de 600 personnes. « Nous continuons à travailler bien que nos recettes ont sensiblement diminué en ces temps du covid-19, la plupart de nos clients s’étant confinés chez eux », indique Hicham Hensali, également expert comptable et coach de football au club émirati d’Al Wasl.

A Abu Dhabi, se trouve Hassan Zeghadi, patron du restaurant « Meknès ». Il a prévu quatre voitures et deux motos pour assurer la livraison à domicile pendant le mois du Ramadan. Meknès a ouvert ses portes depuis 2006, et pour cette période marquée par le confinement, il a concocté « un menu riche et varié, composé de tous les incontournables de la table marocaine ramadanesque », pour accompagner ses clients tout au long du jeûne. Le restaurant, selon la MAP, « offrira également des repas de rupture de jeûne gratuits aux Marocains en situation de détresse à cause du coronavirus ».

Selon la même source, ces propriétaires et gérants des restaurants marocains, espèrent voir la fin de la pandémie pour continuer à promouvoir la gastronomie marocaine authentique dans leur pays d’accueil.

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer