Maghrébins d'AsieMaghrébins du Monde

Elle échappe au Covid-19 à Wuhan, mais l’attrape pendant le confinement au Maroc

Rapatriée en bonne santé de Wuhan en Chine, une étudiante marocaine a finalement été contaminée au coronavirus par un proche durant la période de confinement à Casablanca.

Alors qu’elle n’a pas été infectée par le Covid-19 à Wuhan, en Chine, berceau de la pandémie, une étudiante marocaine rapatriée au Maroc a été contaminée par un proche durant le confinement dans sa ville natale de Casablanca, rapporte le site d’information Bladi.net.

Le média précise que l’étudiante a été contrôlée négative au Covid-19 à la sortie de la période d’isolement sanitaire de 14 jours avec des concitoyens rapatriés de Chine. Elle est actuellement prise en charge à l’hôpital de Casablanca.

Par ailleurs, Baldi.net indique que 167 étudiants, dont 50 jeunes femmes, rapatriés le 22 février de l’empire du Milieu avaient tous été admis dans deux structures hospitalières à Rabat et Meknès.

Le Maroc lance le dépistage massif

 

Le gouvernement marocain a acheté 200.000 kits de dépistage du Covid-19 à la société sud-coréenne Osang Healthcare. Il compte ainsi accélérer l’opération de détection massive de cette maladie auprès de la population.

Avant cette acquisition, seuls trois laboratoires à l’échelle nationale (l’Institut Pasteur, l’Institut d’hygiène de Rabat et le Laboratoire de l’hôpital d’instruction militaire Mohammed V de Rabat) étaient autorisés à effectuer les analyses de contamination au Covid-19. La situation a changé depuis. Le ministère de la Santé a multiplié les unités de test du coronavirus dans plusieurs villes, accélérant ainsi mercredi 8 avril l’opération de dépistage massif de la population.

L’évolution de la situation au Maroc

 

Dans un communiqué rendu public jeudi 9 avril, le ministère marocain de la Santé fait état d’une progression de la maladie dans le pays. Il indique que 1.168 cas de contamination au coronavirus sont pris en charge dans les hôpitaux. 97 personnes sont décédées et 109 ont guéri. La distribution régionale reste la même. Les régions de Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra et Fès-Meknès concentrent plus de 60% des cas de contamination au coronavirus recensés au Maroc.

Le Maroc, à l’instar de beaucoup de pays, a généralisé le traitement du Covid-19 par l’hydroxychloroquine à tous les cas de contamination.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Par Kamal Louadj
Source : Sputnik
Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer