AlgerieEconomie- Algerie

Algérie-DAPS: 21 milliards DA de bénéfices au cours des 9 premiers mois de 2019

Le Trésor public a bénéficié de 21 milliards Da en recettes, au cours des neuf premiers mois de l'année 2019, suite de l'application du Droit additionnel provisoire de sauvegarde (DAPS) , a révélé, dimanche à Alger, le ministre du Commerce, Saïd Djellab.

Auditionné par la Commission des finances de l’Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre des débats autour du Projet de loi de finances (PLF) 2020, M. Djellab a présenté un bilan de son secteur portant sur plusieurs points, dont les efforts fournis dans le cadre de la rationalisation des importations à travers l’encouragement de la production nationale.

Le ministre a entamé sa présentation par le commerce extérieur en évoquant l’opération d’évaluation effectuée par ses services , début 2018, concernant le système des licences d’importation imposées sur certaines marchandises au cours des années 2016 et 2017, et les mesures relatives à la suspension de l’importation de certains produits et marchandises pour encadrer les opération de commerce extérieur, un mécanisme abandonné car ayant montré ses limites dans la réalisation des objectifs tracés, en particulier la réduction de la facture d’importation, a-t-il précisé.

« Ainsi, le Gouvernement a recouru dès 2018 à la mise en place d’un dispositif de gestion et de suivi des mesures préventives comprenant des représentants des secteurs du commerce, de l’industrie, de l’agriculture, des douanes, des impôts, de la Chambre algérienne du commerce et d’industrie (CACI), dans le but d’examiner les demandes de protection de la production nationale à travers la mise en place de mesures de sauvegarde », a-t-il détaillé.

« La liste comprend 992 positions tarifaires portant sur les produits agricoles et alimentaires, de transformation et produits industriels.

Le Trésor public a bénéficié, à la faveur de l’application du mécanisme de protection de la production nationale ( DAPS), de 21 milliards DA au cours des neuf premiers mois de 2019, a-t-il ajouté.

Répondant aux interrogations des députés sur la liste des marchandises concernées par le DAPS, le ministre a rappelé l’existence d’une commission interministérielle qui se charge de l’actualisation de la liste des marchandises, tous les trois mois.

Abordant l’encouragement de l’exportation, M. Djellab a fait savoir que l’accent est mis actuellement sur la vulgarisation du produit national sur les marchés extérieurs en vue de lui permettre d’y accéder.

A ce titre, le Premier responsable du secteur a rappelé la participation à 20 foires internationales prévues dans le cadre du programme annuel des manifestations économiques à l’étranger pour l’année 2019, avec la participation de quelque 403 entreprises économiques.

La participation aux foires internationales a été couronnée par la conclusion de transactions commerciales avec des sociétés de plusieurs pays, à l’image des Emirats arabes unis (EAU), Allemagne, Syrie et la Russie, a-t-il encore rappelé.

Dans le même ordre d’idées, M. Djellab a évoqué l’organisation de cinq manifestations économiques et commerciales au niveau national, dont celle de la manifestation Assihar , affirmant qu’il sera procédé au parachèvement de la participation dans les manifestations restantes du programme tracé pour l’année 2019, lequel comprend quatre manifestations au niveau nationale et trois autres à l’étranger.

Le ministre a également rappelé l’organisation par son secteur de deux conférences, une sur les start-ups et l’autre sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), lesquelles sont importantes dans le cadre de l’intégration régionale de l’économie nationale, a-t-il souligné.


Source : A.P.S

Afficher plus

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
Fermer